Accueil  Rechercher  Membres  S'enregistrer  Connexion    

Partagez|
<<

It's gonna be a hard day's night ~ pv. Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar


Son truc préféré : Emmerder son petit monde.

Feuille de personnage
Don: Projection d'image dans l'esprit d'un autre
Classe: Prof de philo
Détails:
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Mai - 13:34



    Anathème ne comprenait pas pourquoi les élèves traînaient dans la classe après le cours. Elle aurait pris ses affaires et seraient sortie très rapidement à leur place. Il y avait toujours ce petit groupe avec un garçon tournant autour d'une jolie fille, deux ou trois discutant, croyant que le prof n'avait que ça à faire d'attendre qu'ils veuillent gentiment sortir. Anathème se sentait vraiment fatiguée en ce moment et elle n'avait pas la patience aujourd'hui d'attendre les élèves, aussi les vira-t-elle assez brusquement avant de fermer la salle à clé.

    Elle marcha assez rapidement jusqu'à l'infirmerie. Elle avait besoin de parler à  Arthur de tout ce qui se passait ces derniers temps. Elle savait que généralement c'était les jeunes filles qui se confiaient à lui à l'infirmerie, et ça l'énervait de se rabaisser à ça. Elle ouvrit discrètement la porte de l'infirmerie et vérifia d'un rapide coup d’œil qu'il n'était pas occupé avec un élève puis rentra. « Arthur ? » Elle s'assit sur la chaise de la confession avant qu'il lui ait demandé de le faire avec un soupir. « Je... » commença-t-elle, fixant ses propres mains pour éviter son regard, « Je sais que tu connais mon dossier parce qu'en tant que médecin tu dois connaître le dossier d'à peu près tout le monde et... »  Elle releva ses yeux vers lui, l'air troublée. « Depuis quelques jours je repense à cette période avec mon père et Seth... quand je me droguais... » Sa voix se brisa. « J'arrête pas d'y penser, je peux plus dormir. » Elle se prit la tête à deux mains et ferma les yeux. « J'ai l'impression que ma tête va exploser... » Elle espérait vivement qu'il allait lui donner des médicaments ou qu'il la shoote pour qu'elle puisse enfin dormir quelques heures.


_________________
The sun goes down, my eyes are burning, and I realize I've never been alone.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


Son truc préféré : Découper des gens dans sons infirmerie :3
Habitudes du personnage : Fumer of course, courir partout, exploser de la cervelle

Feuille de personnage
Don: Régénération Cellulaire
Classe: Un professeur a plusieurs classes :3
Détails: Professeur de bio et de tire + Médecin scolaire
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Mai - 20:37


Ana & Arthur ❧



Aujourd'hui c'était mon jour de repos, j'en avais deux par semaine, un le mardi et un le vendredi. Enfin, quand je parle de jour de repos je parle bien évidemment des jours où j'ouvre mon cabinet, le reste de mon temps consistait à donner des cours d'anatomie aux soldats ou les former au tir. J'étais confortablement installé dans mon fauteuil, la journée fut plutôt calme. Je n'avais pas eu beaucoup de travail à vrai dire, sept étudiants ce matin et seulement dix l'après-midi. Il devait être environ dix-neuf heures, les cours venaient de se terminer, c'était l'heure à laquelle arrivaient mes « patientes ». Après toute ces années dans cette école militaire j'ai appris à ne plus me plaindre. J'imagine que ça les fait rêver de venir me voir, je sais combien ces filles s'amusent à draguer leur professeur, Blake, Niels.... Je suppose que les gars mon pareil avec mes collègues de sexe opposé. Il n'y a rien de particulièrement gênant, nous sommes tous majeur et vaccinés dans cet établissement, mais je préfère ne pas m'aguicher avec une petite combattante qui a des tentacules ou qui lire dans mes pensées, tout en sachant que la Pologne arrive.
Je regardais ma boîte mail, les « étudiants » sont censées m'envoyer un formulaire d’aptitude, prendre un rendez-vous médical, avant de pouvoir s'inscrire au front en Pologne. Les inscriptions ne se bousculaient pas. En réalité l'inscription est obligatoire, mais bon, plus tôt on s'inscrit meilleure notre grade sera. Évidemment je serais présent en Pologne, ça m'embête un peu d'abandonner les soldats qui seront coincés au pensionnat pour des raisons médical mais Näyak devrait pouvoir les gérer pendant les quelques mois de bataille. Bataille pour quoi … ? Pour quelques médicament, pour une liberté, un monde meilleur ? Je ne sais même plus … Je sais juste qu'il existe des personnes qui ne nous veulent que du mal, à nous autres, les « mutants ».
Je relevais brusquement la tête, m'extirpant de mes pensées. Quelqu'un venait d'entrer dans le cabinet. Je me levais, me dirigeant vers la salle d'attente lorsque j'entendis une femme prononcer mon prénom. J'avais à peine traversé la moitié de mon bureau que la personne ouvrit la porte. De ce geste je savais qu'il ne s'agissait pas d'un élève, ils attendaient toujours dans la salle prévue à cet effet. Je reconnu immédiatement je visage d'Anathème, elle me semblait éreintée. Elle s'assit rapidement sur la chaise tandis que je fermais la porte derrière elle.

« Arthur ? Je... Je sais que tu connais mon dossier parce qu'en tant que médecin tu dois connaître le dossier d'à peu près tout le monde et... Depuis quelques jours je repense à cette période avec mon père et Seth... quand je me droguais... J'arrête pas d'y penser, je peux plus dormir. J'ai l'impression que ma tête va exploser...»

Je m'assis en face d'elle, écoutant patiemment tout ce qu'elle avait à me dire sans l'interrompre, dans ces moments là je ne pouvais plus être un ami ou un collègue, je devais être son médecin. Même sa voix me paraissait faiblarde, ma pauvre Ana, si fatiguée. Je ne voulais pas qu'elle se soucie de son passé, pas maintenant que tout devenait si compliqué. Elle avait besoin d'être forte, je sais qu'elle l'étais mais j'avais besoin qu'elle le soit encore plus. Évidemment je connais son dossier, je connais tout le monde. Je ne savais pas comment m'y prendre pour rester technique. Je sais qu'elle peut me projeter des images dans mon esprit, peut-être cela m'aiderais à mieux comprendre, mais vu son dossier je ne suis pas certain de vouloir essayer.

« Ana... Depuis combien de temps n'as-tu pas dormi ?»

Je ne pouvais pas lui administrer de somnifère, c'est trop risqué, Ana pourrait sombrer rien qu'avec deux comprimés. Mais j'imagine que trois tisanes et une berceuse ne lui suffiront pas.

©flawless

_________________
vous devez tout voir
I HOPE THEY DIDN'T GET YOUR MIND, YOUR HEART IS TOO STRONG ANYWAY, WE NEED TO FETCH BACK THE TIME
code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas

It's gonna be a hard day's night ~ pv. Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» tonight's gonna be a BAD BAD night | keith.
» and tonight gonna be a good good night (ft matthew)
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» Wednesday Night Raw # 60
» [with Mike] That tonight’s gonna be a good night ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Näyak Therapy  ::  :: • Jardins :: Infirmerie-